Seniors et maladies cardio-vasculaires : plus on vieillit, plus la prévention est importante

19 juillet 2016

Outre le respect d’une bonne hygiène de vie, les seniors ne doivent pas hésiter à réaliser des examens préventifs.

L’âge et le vieillissement normal modifient le fonctionnement du cœur et des artères. Des symptômes cardio-vasculaires (trouble du rythme lors d’efforts…) peuvent apparaître avec le temps. Les principaux facteurs de risque cardio-vasculaire ont également un impact sur la santé cardiaque des seniors : hypercholestérolémie, tabagisme, diabète, hypertension, obésité abdominale liée à la sédentarité, stress chronique lié à l’arrivée de la retraite…

Les femmes au-delà de 50 ans sont également à plus hauts risques de maladies cardio-vasculaires, en raison de la disparition progressive de leurs estrogènes protecteurs. En effet, les femmes ménopausées ont tendance à prendre du poids, à avoir un excès de mauvais cholestérol et de triglycérides, à développer un diabète et de l’hypertension artérielle… en l’absence d’une hygiène de vie alimentaire et d’une activité physique régulière. Autant de facteurs qui accélèrent le vieillissement des artères.

« J’invite toutes les femmes ménopausées à consulter un cardiologue pour un bilan cardio-vasculaire complet et à être à l’écoute de leurs symptômes. Ces actes simples doivent devenir des automatismes, cela peut sauver des vies ! » alerte la Présidente de la FFC (Fédération française de cardiologie), le Professeur Claire Mounier-Vehier.

Parmi les recommandations, il faut adopter une alimentation saine et équilibrée, arrêter de fumer, rester actif.

Source : Viva-presse du 29 mars 2016