Télésurveillance de l’insuffisance cardiaque : déploiement du programme Cordiva* sur l’ensemble du territoire

17 janvier 2017

La société CDM e-Health (groupe Air Liquide) a annoncé le déploiement sur l’ensemble du territoire de son programme de télésurveillance de l’insuffisance cardiaque Cordiva*, qui était jusqu’à présent utilisé uniquement dans le cadre de deux essais cliniques en cours.

Le programme va changer de nom prochainement, pour s’appeler désormais Chronic Care Connect Cardiologie*.

Ce programme, fera à terme partie d’une offre plus globale de télémédecine proposée par la société CDM e-Health.

Le dispositif Cordiva* est un pèse-personne électronique associé à un appareil de transmission. Les patients doivent se peser quotidiennement et répondre à quelques questions posées par l’appareil (sur la dyspnée, les oedèmes…). Les informations sont envoyées de façon automatique à un centre, dont le système informatique déclenche des alertes selon des critères prédéfinis, notamment en cas de variation de poids.

Une équipe d’infirmières suit les patients par téléphone toutes les trois semaines de façon personnalisée pour aire de l’éducation à la santé, et pour valider les alertes en rappelant les patients pour avoir des précisions. Elles peuvent les orienter vers leur médecin traitant, voire vers l’hôpital, en cas de nécessité.

L’année dernière, les responsables de Cordiva avaient mis en avant une étude allemande, non randomisée, de suivi en pratique, qui suggérait une baisse de mortalité et une baisse des coûts avec ce dispositif.

En France, jusqu’à présent, les patients télésuivis l’étaient dans deux études: PIMPS qui inclut 330 patients en Ile-de-France et OSICAT qui a inclus 990 patients, initialement dans le Sud-Ouest puis dans quelques autres régions. Les études n’incluent plus de nouveaux patients mais le suivi d’une partie des patients inclus est encore en cours; les résultats sont attendus pour fin 2017

 

Source : APM du 13 janvier 2017